Votre polar de l’été ?

Je vous suggère modestement le mien et vous livre ci-dessous les premières pages. Il s'agit de la deuxième aventure de mon commissaire : le très fragile, très pudique et néanmoins courageux et tenace commissaire Savigny. (1) " Vincent Farges quitta précipitamment le tribunal, sans même saluer son avocat. Deux ans de prison avec sursis, 15000 … Lire la suite Votre polar de l’été ?

Publicités

Trahison des élites : le retour … et avec elle, le temps des barricades ?

Les élites trahissent, c'est leur identité première. J'entends par élite, non pas des personnes utiles à la société (les vraies élites pourtant) mais cette masse grouillante de petits marquis dont l'objectif est de tirer le meilleur parti du pays où ils se trouvent pour accumuler un patrimoine. Pas d'amour de son lieu de vie pour … Lire la suite Trahison des élites : le retour … et avec elle, le temps des barricades ?

Du sytème D à la clandestinité généralisée ?

Des lois de plus en plus enfermantes et de moins en moins égalitaires et partageuses, conduisent un nombre grandissant de gens, non plus des milliers mais désormais des millions, à recourir au système D (expression datant de l’Occupation pour indiquer la débrouille généralisée nécessitée par le pillage nazi, je pose ça là pour les jeunes … Lire la suite Du sytème D à la clandestinité généralisée ?

Il est peut-être temps de se replier sur une terre fertile

Un jeune homme venu du futur m'a réveillée cette nuit pour me raconter la chose suivante qui, au départ, ressemblait beaucoup à un conte. Il m'a dit : « je viens de 2030 ». Je me suis dit : « ok, c'est pas si loin ». Pour une raison qui m'échappe, sa présence ne m'a pas étonnée, en revanche. Je lis … Lire la suite Il est peut-être temps de se replier sur une terre fertile

Ne laissons pas mourir le Français hâbleur, râleur et ingouvernable qui sommeille encore en chacun de nous !

Une chape étouffante, obscure même, est en train de recouvrir doucement le pays. Je ne l'ai pas vue venir. Ou plutôt si, mais au début j'en ai ri. Un peu comme mes parents qui, hurlant de rire appelaient : « venez voir, y a Le Pen à la télé, on va se marrer un coup ! » Je me … Lire la suite Ne laissons pas mourir le Français hâbleur, râleur et ingouvernable qui sommeille encore en chacun de nous !